augmentation mammaire – devant ou derrière le muscle ?

 In chirurgie esthétique

Vous avez décidé d’augmenter le volume de votre poitrine ? Lors des consultations pré-opératoires il sera important de définir plusieurs éléments avec votre chirurgien. En ce qui concerne la procédure d’augmentation mammaire, une des questions à vous poser est de déterminer où seront placés les implants.

En effet, peu de personnes savent que le placement des implants sera déterminé en fonction de divers éléments. L’état de santé du patient, de la corpulence de la poitrine et du corps, de la taille des implants, du type d’implants et des objectifs / désirs de la patiente seront évalués.

Deux grands types de placement existent : le placement sous-glandulaire et le placement sous-musculaire.

Le placement sous-glandulaire

Le placement «sous-glandulaire», également nommé «au-dessus du muscle», correspond au placement de l’implant entre le muscle de la poitrine et les zones existantes du tissu mammaire. Ce placement permet aux femmes de quand même pouvoir allaiter, si elles le souhaitent, dans le futur. Les deux avantages principaux de ce placement sont que les patientes ressentent moins les mouvements de l’implant lors d’activité physique et que l’inconfort est moins important à la suite de la procédure.

Le principal désavantage est que l’implant pourra également être plus perceptible en cas d’implant de grand volume ou de petits seins existants. Les patientes peuvent en outre, à long terme, présenter un taux de contracture capsulaire plus important (ce qui peut entraine un inconfort mais aussi un problème esthétique).

Le placement sous-musculaire

Le placement submusculaire, ou « en-dessous du muscle », pose l’implant partiellement sous le muscle pectoral. Les avantages de cette position  seront un aspect final plus naturel et un taux de contracture capsulaire moins important à long terme.

Les inconvénients sont que l’inconfort post-chirurgie est plus important et que la convalescence est plus longue.

Ou placer vos implants mammaires ?

Le choix final de la position de l’implant sera pris en fonction de divers facteurs: la quantité de tissus mammaire, l’épaisseur de la couche de graisse sous-cutanée, du volume des implants et du type de résultat post-opératoire voulu par la patiente.

En sachant clairement à quoi s’attendre et en pouvant ainsi se préparer, les patientes ne pourront qu’encore plus apprécier le travail réalisé. N’oubliez pas que vous pouvez poser toutes les questions que vous avez en tête à votre chirurgien FMH. Il se fera un plaisir de vous éclairer.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le rétablissement rapide et l’augmentation mammaire avec le Dr Meunier à Genève, en Suisse, appelez-nous ou prenez RDV en ligne !

Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner et de vous aider.

Derniers articles