Rajeunir son regard : toutes les solutions

 In Beauté, chirurgie esthétique, médecine esthétique
Les paupières qui tombent, les pattes d’oie qui s’allongent et se multiplient, les cernes qui se creusent… et le regard prend un coup de vieux ! Les premiers signes de vieillissement se marquent alors. Pas de souci ! Les techniques de chirurgie et médecine esthétique actuelles traitent facilement et délicatement ces petites entailles à la jeunesse. 

S’il faut « défroisser » un front, combler les cernes et la vallée des larmes, 

les injections de botox et/ou d’acide hyaluronique (selon le cas) sont une bonne indication. La toxine botulique (dite botox) atténue et fait disparaître les rides dynamiques en réduisant la puissance de contraction des muscles sous-jacents. Une action remarquable sur les rides du front, celles du « lion » (entre les sourcils), et les pattes d’oie.
Dès le deuxième jour suivant l’injection, les contractions musculaires commencent à s’atténuer. L’effet, se stabilise au terme de deux semaines, persiste plusieurs mois.
Pas d’aspect figé à redouter. Une pointe d’injection de botox judicieusement implantée peut également faire remonter la queue du sourcil, par exemple, et du même coup, ouvrir le regard.
L’acide hyaluronique, lui, est recommandé notamment lorsque le sourcil est devenu plat et droit (injection dans le coussinet, au-dessous du sourcil) ou dans la cerne, lorsqu’elle s’est creusée… 

S’il importe d’améliorer la texture de la peau, 

le mésopeel ou le mésoneedling avec l’injection de PRP (plasma riche en plaquettes) s’impose. Le premier, d’une durée d’1h30, se fait en 4 actes : un peeling sans effet secondaire, une mésothérapie(injection par micro-aiguilles d’un cocktail nutritif à base d’acide d’acide hyaluronique, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants, chargé de fortifier le collagène et l’élastine), un masque à la vitamine C et à l’aloé véra, et une photothérapie(dont l’action est basée sur l’émission lumineuse).Un beau coup d’éclat à la clé.
S’il faut traiter la peau plus en profondeur (c’est généralement le cas après 50 ans), le microneedling, légèrement plus invasif que le mésopeel, est conseillé. Le praticien se sert de micro-aiguilles favorisant la pénétration profonde d’un mélange de vitamines et d’acide hyaluronique dans la peau. Les centaines de micro-effractions, en absorbant les actifs, stimulent la production de nouveau collagène et d’élastine. Cette technique relance la micro-circulation et le métabolisme cellulaire. L’injection de PRP permettra par l’administration des facteurs de croissances tissulaires de donner “un coup de jeune” spectaculaire à votre peau

Enfin, si vous optez pour la chirurgie,

la blépharoplastie permet de retrouver des paupières aussi belles qu’en pleine jeunesseCette intervention chirurgicale supprime les poches sous les yeux , les excédents de peau relâchée à l’aide de petites incisions ou via un traitement par laser.
La reprise des activités peut s’envisager dès le 6e jour suivant l’opération. Et les cicatrices légèrement rosées se cachent sous le maquillage dès le 6e jour…
Articles recommandés
augmentation mammaire