Lifting ou pas ? J’y vais ou j’y vais pas ?

 In Non classifié(e)

Un jour, on se pose forcément la question, car rien de tel qu’un lifting pour effacer le temps. Reste à savoir à quel âge on peut franchir le pas et si le bistouri est pour nous la meilleure alternative.

Choisir le bon moment

Une chirurgie n’est pas à prendre à la légère. Il faut trouver un praticien qui pourra vous mettre en confiance et vous expliquer les détails des différentes procédures. Avant d’aller à sa rencontre, vous vous demandez peut-être quel est le meilleur moment pour réaliser les traitements que vous souhaitez.

Avant, il n’était pas rare de se faire lifter à 40 ans. Mais avec les progrès de la médecine esthétique, opérer une femme avant 45 ans est devenu exceptionnel. 

L’âge moyen du premier coup de scalpel ? 50 ans. C’est le moment où la peau, souple et élastique, offre les meilleurs résultats et où personne ne s’aperçoit de cette petite remise en tension. 

À l’inverse, quand l’ovale gondole et que le cou s’affaisse, il est toujours temps de sauter le pas, même à 65 ou 70 ans. Si la peau est de bonne qualité, le bénéfice sera le même. 

La limite ? Elle vient plus tard; a 75 ans, on peut se laisser tenter, mais le geste opératoire devra être plus léger et le changement sera forcément très visible.

Mais dans tous les cas, le lifting doit répondre à des critères nécessaires:

  • Du naturel, rien que du naturel : le lifting ne tire plus la peau relâchée, il la redrape sans tension après avoir remonté les muscles profonds. Ce geste doux met à l’abri du look surgical et de son aspect tiré, figé.
  • Le lipofilling; Nécessaire ! : associé au lifting dans 95 % des cas, l’injection de graisse restaure les volumes, améliore la qualité de peau et adoucit les contours. Aujourd’hui, il rétablit l’équilibre des courbes et des volumes. On parle de lifting 3D; pour un résultat toujours plus naturel 
  • Du sur-mesure : pour plus d’harmonie, le lifting s’associe le plus souvent à de petits gestes ciblés visant à remonter une lèvre ou un sourcil tombants. Un millimètre sur ces zones-clés change tout.

Articles recommandés